AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Judy P. Rivera ; UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judy P. Rivera

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Judy P. Rivera ; UC   Dim 11 Jan - 23:51

    NEVER BE THE SAME


Nom : Rivera, comme Diego Rivera, Mariano Rivera et tout plein d'autres Rivera. Inutile de dire que c'est plutôt commun...Lorsqu'on vit en Amérique du Sud.
Prénom(s) : Judy, Paloma. Le premier est tout bonnement sorti du Wizard of Oz avec Judy Garland. Et le second était le prénom de sa grand-mère paternelle.
Âge : 26 ans.
Date et Lieu de naissance : Quatorze Juin à Coyoacán au Mexique. À préciser par contre qu'elle n'y a vécu que sept mois.
Occupations :
Elle n'a jamais été une personne vraiment stable à la base, alors lorsque les gens de son entourage ont appris qu'à suite du départ d'Aaron elle s'embarquait dans des études en secrétariat, les gens n'y ont ps cru du tout. Pourtant, elle a bel et bien terminé celles-ci et s'est faite engagée par un cabinet d'avocat en tant que réceptionniste, et elle cache tant bien que mal (plutôt pour sa fierté) qu'elle déteste cet emploi à mourir.

    THE BLOOD IN YOUR VEINS


Capacité paranormale :
Judy a un pouvoir d'attraction sur la gravité. Elle est capable de retenir un objet de tomber et avec elle un boomerang pourrait bien ne jamais revenir. La jeune femme a réalisé son pouvoir quelques temps après le départ de Aaron, ou plutôt le jour même. Furieuse et impulsive, elle avait lancé un objet par terre et celui-ci était resté suspendu en l'air plusieurs instants avant de finalement toucher le sol et se briser. Depuis ce temps elle multiplie les évènements illogiques mais tente de garder le secret, se doutant que ce n'est pas forcément normal.
Nervus :
La mettre hors d'elle serait une excellante façon de dupliquer ses pouvoirs, du moins c'est ce que l'on pourrait croire mais la caféine la rend plus puissante. Et sachant que la jeune femme est une accro du café, alors il faut croire qu'elle est plus souvent qu'autrement très puissante. La mettre en colère ne lui donne l'envie que d'attaquer, alors je vous souhaite qu'elle n'ait pas eu sa tasse quotidienne avant de la provoquer...
Tenius :
L'or est peut-être beau et d'une très grande valeur, mais pour Judy il s'agit plutôt d'une nuisance que d'un objet de valeur. Elle a déjà fait l'expérience chez le bijoutier avec une bague et a ressenti des étourdissements avant de tomber et de rester clouée au sol avec des difficultées à respirer. Visiblement, une toute petite quantité peut bien la mettre au tapis. Une autre raison pour elle de se tenir loin du mariage, sans doute.

    TELL ME WHO YOU ARE


» Cinq choses importantes à savoir :
Miss Independant; c'était son surnom il y a plusieurs années, qu'elle a obtenu dû au fait qu'elle ne laissait jamais personne l'approcher. Toute son adolescence, Judy a toujours été rebelle et n'a suivi que son propre chemin, comme si être comme tout le monde était quelque chose qui la dégoûtait. On n'aurait pas totalemet tord de penser que c'était vrai, d'ailleurs. D'ailleurs, lorsqu'elle est tombée amoureuse, les gens de son entorage n'y coyaient pas puisque c'était impensable que ça lui arrive à elle. D'ailleurs, ce fut sa seule et unique relation 'stable' avec quelqu'un puisque par la suite, elle préféra reprendre son rythme à elle, rythme qu'elle suit toujours. Mais un peu plus radicalement, puisqu'elle a une peur immense de l'engagement et préfère donc le célibat. Il ne faut toutefois pas s'imaginer que c'est une fille coincée puisque c'est tout le contraire. Elle n'est pas du genre à rester dans son coin et est loin de la jeune fille sage. L'adjectif 'provoquante' pourrait d'ailleurs avoir été inventé pour elle, séductrice sans point d'arrêt elle collectionne les conquêtes et vit sa vie comme elle seule l'entend.Imprévisible, elle ne vous laissera jamais sans surprise, détestant les choses prévues d'avance. Elle n'est pas du genre à se faire des plans et des projets et préfère voir la vie au jour le jour. Son caractère fait d'elle une personne plutôt unique, particulièrement ce trait qui est mis en valeur par ses réactions atypiques et que l'on pourrait dire originales. Elle déteste les choses trop monotones, elle a toujours besoin d'action. Elle est plutôt orgueilleuse et déteste qu'on la prenne pour une faible. D'ailleurs, ne tentez pas de la ridiculiser ou de lui faire un coup bas, elle est rancunière jusqu'à l'os. Elle vous renverra donc la monnaie de votre pièce, soyez-en certain.

Eating disorders; comme un bon nombre d'adolescentes américaines, Judy a eu la phase où elle se comparait aux starlettes hollywoodiennes, et où elle avait besoin d'être parfaite. Et ce n'est pas parce qu'elle n'était pas comme les autres que ça changerait sur ce point-là. En fait, elle avait l'obsession d'être parfaite, elle voulait même trouver un moyen de ne plus manger du tout sans tomber malade. Elle commença d'abord par manger moins aux repas, puis se mit à sauter des repas. Comme ses parents avaient des doutes sur ce qui se produisait, elle se mit à se faire vomir et faire du sport à excès, s'épuisant, se moquant bien que ses activités étaient néfastes pour sa santé. Elle ne se préoccupait même pas de ce que les gens pouvaient penser et elle qui n'avait pas besoin de maigrir devint rapidement trop maigre et on réalisa le pot aux roses. Elle avait seize ans à l'époque et encore aujourd'hui, parfois elle se demande si elle n'aurait pas quelques kilos à perdre, mais elle ne le dit ps tout haut pour ne pas avoir d'ennuis.

Mourning grandpa; les parents de Judy sont arrivés aux États-Unis quelques mois après la naissance de leur fille unique, mais ils n'étaient pas seuls durant leur voyage. La grand-mère paternelle de Judy venait de mourir et c'est ainsi que grand-père les suivit. C'est lui qui s'est vraiment occupé de la petite fille lorsqu'elle était encore toute jeune, et qui lui a transmis ses valeurs et ses histoires. Il a appris l'espagnol à Judy, langue qu'elle parle d'ailleurs parfaitement et sans aucun problème. Pour résumer, il était pour elle presque son deuxième père, jusqu'au moment où la maladie le rattrappa et qu'il attrappa un cancer des poumons, ayant trop fumé sans doute durant son existance. Ce fut en quelque sorte une descente aux enfers pour Judy qui le prit très mal, particulièrement lorsque son grand-père décida de laisser tomber les traitements. Ce fut seulement quelques jours avant de se faire larguer par Aaron qu'il décéda, mais elle préféra ne pas en parler à ce dernier, n'étant pas du genre à pleurnicher. Toutefois, lorsqu'elle se retrouva finalement seule, Judy passa plusieurs semaines sans contacts avec ses proches à réparer les morceaux.

Seizures; Judy est une personne à normale à première vue, mais elle a un problème qu'elle cache pour ne pas dévoiler qu'elle peut elle aussi avoir des problèmes. Elle est sous médication pour des problèmes d'épilepsie et c'est la raison pour laquelle elle ne peut pas conduire de voiture. C'est quelque chose qui l'enrage énormément de devoir à tous les coups prendre un taxi pour retourner chez elle ou pour faire quoique ce soit. Elle a déjà essayé d'ailleurs de cesser de prendre ses médicaments, mais elle a vite recommencé après des malaises qui auraient pu lui coûter la vie. Alors elle gobe sagement ses pillules, quoiqu'elle les déteste.

Employee of the Month; la jeune femme a décidé sur un coup de tête qu'elle était capable d'avoir un emploi stable et de faire des études. Il y avait eu beaucoup de bouleversements sans doute et elle tentait de se trouver une nouvelle voie. Par contre, elle hait son emploi, presque à en tuer son patron. Celui-ci lui tappe sur les nerfs, et elle trouve ce qu'elle doit faire particulièrement insupportable. Répondre au téléphone à longueur de journée, classer des trucs et faire du café, ce n'est pas ce qu'elle aurait espéré faire de sa vie. Pourtant, elle se retrouve coincée avec ça : à son plus grand malheur.


    AS THE WORLD FALLS DOWN


Histoire :
CHILDHOOD.
Alors que les autres enfants eux jouent au ballon ou à la princesse, Judy Paloma Rivera est dans son coin à elle, regardant les autres avec un peu de pitié dans les yeux. Enfin, ce n'est pas de la vraie pitié puisque le gout d'être comme les autres est présent, un petit peu. Mais déjà toute jeune, elle est persuadée qu'elle a passé l'age d'agir comme tout le monde. À l'école, elle a très peu d'amis et d'ailleurs elle préfère ne pas les collectionner et en avoir quelques uns très fidèles et qui ne la trahiront pas. Elle n'est pas très douée dans les matières régulières, ayant pourtant beaucoup de facilité avec son option d'Espagnol et les arts. Allez savoir pourquoi, elle a toujours apprécié cette dernière matière et a une créativité hors-norme paraît-il. Pourtant, il ne faut pas s'imaginer qu'elle est recluse sur elle-même parce qu'elle a très peu d'amis et ne se mêle pas aux jeux communs. C'est une jeune fille qui aime la vie dès son très jeune âge, seulement se faire marcher sur les pieds c'est très peu pour elle. D'ailleurs, lorsqu'elle commence à regarder les garçons, elle ne voit pas trop lesquels pourraient l'intéresser. Elle n'a jamais apprécié les animaux de compagnie et préfère les amitiés plutôt que les relations 'amoureuses' d'enfants.
Cette bouderie des garçons attendra d'ailleurs son summum à la Saint-Valentin de ses 11 ans, alors qu'elle reçoit un valentin de James, un garçon sûr de lui et qui se croyait visiblement un tombeur, puisqu'il était persuadé que Judy accepterait d'être sa valentine. Dans la classe de sixième année, tout le monde fixait alors attentivement la scène en attendant de voir ce qui se passerait et lorsque Judy éclata de rire et déchira le papier, il fut alors officiel que la fillette était intouchable. Les choses restèrent longtemps ainsi d'ailleurs.


TEENAGEHOOD.
La période de l'adolescence. Pour tous, cette période représente les expériences les plus folles. Pour les plus aventureux la drogue et le sexe, et Judy était une aventureuse. Pour les plus sages, les couples et les aventureux les idylles d'un soir. Innutile de préciser que Judy eut une adolescence plutôt folle, et encore aujourd'hui elle garde les vestiges de cette époque sur son poignet et imprégnés dans sa mémoire. La première folie qu'elle fit dans son adolescence fut un tatouage sur son poignet, y inscrivant un symbole dont elle ne se rappelle même plus la signification. Elle regrette, bien évidemment, mais n'osera jamais l'admettre puisqu'elle déteste avouer qu'elle a tord. La seule raison d'ailleurs pour laquelle elle se fit faire ce tatouage fut pour rendre ses parents fous de rage, ce qu'elle réalisa. Elle se mit ensuite à fumer et à boire, pour faire comme les garçons, d'ailleurs à cette époque elle les fréquenta plus que jamais. Elle n'eut jamais pourtant de petit ami de tout cette époque de sa vie, ne croyant pas en les couples. En fait, elle n'avait jamais cru à l'amour avant de rencontrer Aaron. Coucher à gauche et à droite, c'était tout ce qu'elle savait faire d'eux. Quant à l'école, sans commentaires. Encore et toujours les arts, sinon elle passait ses cours de peine et de misère sans aucun véritable plan d'avenir. Elle ne voulait pas rien faire de sa vie, sauf peut-être se faire artiste, parce qu'elle n'aimait que ça mis à part les trucs pas très légaux, au grand désespoir des professeurs et parents. D'ailleurs, à la graduation, elle se présenta seule au bal uniquement pour provoquer un peu plus et montrer que personne ne pouvait l'atteindre, malgré qu'elle s'était faite demander d'accompagner deux personnes au moins, et là-bas, elle s'amusa à rire de quiconque tentait de l'inviter pour une danse. Adolescente, il n'y avait qu'une chose certaine. On ne pense pas une seconde à fréquenter Judy Rivera sérieusement, sauf si on veut se faire humilier publiquement.

GOOD DAYS.

    THE SECRET YOU'LL NEVER TELL


Avatar : Jessica Alba
Pseudo : Madame Nobody Cool
Comment avez-vous connu le forum : De partenaires en partenaires. Me rappelle plus très bien :/
Commentaires ? Priez pour que je voie la lumière au bout de la fiche ><


Dernière édition par Judy P. Rivera le Sam 17 Jan - 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lust Welles
BURNING FIRE __« Well it's the hurt you hide that fuels the fires inside you. »
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 28
Localisation : Office
Occupation : Publiciste
Humeur : Lunatic
Date d'inscription : 22/12/2008

Dark side of the moon
Special Ability: Télékinésie
Nervus/Tenuis: La colère / Le plomb
Public Relations:

MessageSujet: Re: Judy P. Rivera ; UC   Lun 12 Jan - 12:55

Bienvenue ! Jessica t'es réservée Cool

_________________

    Well I looked my demons in the eye
    Laid bare my chest said do your best destroy me
    See I've been to hell and back so many times
    I must admit you kinda bore me
    Ray LaMontagne - Empty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Randall Lewis
DIVINE MOON •• and i am sinking into a mountain of self pity.
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 27
Occupation : Expertise d'Art.
Humeur : COLD.
Date d'inscription : 22/12/2008

Dark side of the moon
Special Ability: Télépathe humain & objet.
Nervus/Tenuis: Darkness • CO2.
Public Relations:

MessageSujet: Re: Judy P. Rivera ; UC   Mar 13 Jan - 18:11

Bienvenue.
Le plus gros de ta fiche est fait, t'inquiètes tu vois le bout. Laughing

_________________

©️cherrytree; emiette.
I will rise up early and dress myself up nice
And i will leave the house and check the deadlock twice.
And i will find a crowd and blend in for a minute
And i will try to find a little comfort in it.
Get Lonely // Mountain Goat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Judy P. Rivera ; UC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Judy P. Rivera ; UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nate.A Rivera • Life is a joke
» [Eniripsa] niv.200 "Judy" originaire de Maimane , parrainée par Laaps & Elyken
» Carlos de Rivera
» Répertoire des scénarios
» CAPPIE Ϟ I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHAOS :: CALL OF DUTY :: BOSTON ID-
Sauter vers: